Faire du volontariat en Thaïlande

share on:

La Thaïlande est une destination très prisée par les retraités pour sa qualité de vie, sa culture mais aussi pour les occasions de s’épanouir. Pour nombre d’entre eux, la retraite est l’occasion de faire des choses qui vous tiennent à coeur et de s’ouvrir à de nouveaux horizons. Les missions de volontariat sont très nombreuses en Thaïlande et ils sont de plus en plus nombreux à faire ce choix, alors… pourquoi pas vous ?

Types de missions

En Thaïlande, les manières de contribuer au pays sont nombreuses. Voici une courte liste des missions de volontariat auxquelles vous pouvez participer :

  • Être volontaire dans un sanctuaire d’éléphants. Vous pourrez vous occuper de ces animaux bien souvent maltraités ou exploités, les nourrir, les accompagner baigner et surtout partager des moments uniques avec eux…
  • Être volontaire dans un orphelinat. 
  • Donner des cours de français ou d’anglais dans les écoles. L’éducation est essentielle et fautes de moyens, l’égalité des chances est loin d’être la même pour tous les enfants en Thaïlande. Grâce à ces missions, de nombreux enfants pourront avoir un diplôme, subvenir à leurs besoins et ainsi avoir un accès à la dignité…
  • Aider les mères célibataires. Il est fréquent qu’une fois la femme enceinte, son mari la répudie et pour l’heure, aucune loi thaïlandaise permet à la femme d’être aidée dans ce genre de situation. Cette mission consiste donc à cuisiner des repas, aider à construire des maisons pour qu’elles puissent y vivre etc…

Démarches

– Où ? Même si la plupart des missions se concentrent dans les villes de Bangkok et Chiang Mai, il en existe presque partout dans le pays. A vous de choisir votre destination favorite.

– Comment ? Choisir la bonne association n’est pas chose facile. Malheureusement, plusieurs d’entres elles demandent une somme importante sans vous assurer des infrasctructures de qualité et de réelles missions. Vous avez donc le choix entre les associations internationales et les locales. Pour éviter les mauvaises surprises, contactez-les, posez-leur des questions et regardez par qui est soutenue l’association. Si elle est soutenue financièrement par des organisations mondiales, c’est généralement qu’ils font du bon travail.
Méfiez-vous aussi des gros organismes qui semblent être des associations mais qui sont en réalité des entreprises à but lucratif…

– Quand ? La plupart des associations vous proposeront des missions de durées différentes. De 1 semaine à 1 mois, ou sur un plus long terme, vous pouvez choisir combien de temps vous souhaitez être bénévole.

– Combien ? Le volontariat n’est effectivement pas gratuit. En effet, on vous demandera souvent de payer pour venir faire votre mission. Si les prix sont très élevés, ceci n’est pas garant de qualité. Il est possible de trouver des missions de qualité à partir de 200-300€.

– Quel visa ? Une fois de plus, bien connaître les différents types de visas est essentiel. Il vous faut un Visa Non Immigrant OCe type de visa ne permet pas de travailler et donne le droit de rester en Thaïlande pour un séjour de 90 jours avec possibilité de le prolonger.