Le festival de Phi Ta Khon

Dans un peu plus d’un mois, le 10 juin, se déroulera le festival de Phi Ta Khon, une fête annuelle du Nord de l’Issan des plus étonnantes.

 

2012-06-22 Dan Sai (Phi Ta Khon) 60D.0015

 

Phi Ta Khon est un festival surprenant; à cette occasion, les participants se déguisent en esprits et défilent dans le district de Dan Sai, dans la province de Loei.

La légende raconte que lors du retour du prince Vessandara, les habitants, fou de joie de le retrouver après ce long exil, organisèrent une fête si grandiose que celle-ci réveilla les fantômes. Depuis ce jour, le festival de Phi Ta Khon existe, symbole de l’union et de la bonne entente entre les esprits protecteurs du village et ses habitants.

Phi Ta Khon est un festival haut en couleur, mêlant chants et danses. C’est une expérience unique pour qui a la chance d’y participer.

Les costumes sont entièrement réalisés à la main, les masques étant fait en grande majorité d’écorce de riz ou de cocotiers.

 

A man dressed as a Phi Ta Khon or ghost at the Phi Ta Khon Festival, Dan Sai, Thailand, Saturday, July 5, 2008. The Phi Ta Khon or Ghost Festival is held each year combining the celebration of Boon Phra Wate held during the 4th lunar month and Boon Bung Fai held during the 6th lunar month. It is a combination of Buddhist merit making and offerings to the spirits for rain and a productive rice harvest. There are solemn ceremonies following normal Buddhist scripts and ghosts or spirits are often intertwined with this. However, each year the 3 day festival draws raucous teams of local mask makers, mostly young men, who dress as Phi Ta Khon

 

Le premier jour, appelé Wan Ruam (jour du rassemblement) est le plus marquant. Défilés, parades, concours de danse, mise en scène de légende locale… Le ton est à la fête et à la bonne humeur, les plus jeunes ayant pour habitude de faire, à cette occasion, de nombreuses farces.

 

during festivities at Thailand's Phi Ta Khon Ghost festival Friday, June, 22nd, 2012, in Dan Sai, Thailand. The Dan Sai Ghost Festival is unique to the Issan area of Thailand in the east and is part of local beliefs in spirits and ghost and is also a Buddhist merit making festival. The ghost masks are made from bamboo sticky rice cookers and the costumes usually strips of cloth sewn together. The origins of the Phi Ta Khon Festival are said to come from Buddha's last great incarnation before attaining Enlightenment.

 

Le deuxième jour à lieu le lancer de fusées artisanales qui doivent s’élever le plus haut possible. Par ce geste, on demande aux esprits une pluie abondante pour que la récolte du riz à venir soit bonne (la plantation du riz ayant lieu quelques jours après le festival).

Le troisième et dernier jour est le plus spirituel. Les participants se rendent dans le temple de Dan Sai écouter treize sermons bouddhiques, récités par des moines locaux.

7431963328_ab54abbb28_b

 

Il est conseillé de s’y prendre à l’avance pour la réservation des logements à cette date car les structures ont des capacités d’accueil limitées.